العربيةFrançais

Marrakech

Réunion à Marrakech sur le projet du futur aéroport

  • PDF

Le projet du futur aéroport de Marrakech a été au centre d'une réunion, mercredi, destinée à exposer l'approche, d'un point de vue technique, du ministère de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, ainsi qu'à se concerter avec les différents acteurs locaux à ce sujet.

 

 

Présidée par le ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, Aziz Rabbah, cette réunion a rassemblé des représentants des autorités locales et des professionnels de plusieurs secteurs d'activité, ainsi que des élus et d'autres acteurs concernés par ce projet.

Cette réunion a été consacrée au secteur du transport aérien de manière générale, notamment l'infrastructure aéroportuaire, a indiqué Aziz Rabbah dans une déclaration à la presse à cette occasion.

Malgré les travaux en cours d'extension de l'aéroport de Marrakech-Ménara, qui porteront sa capacité d'accueil annuelle à près de 9 millions de passagers, cette infrastructure aéroportuaire ne sera pas en mesure d'absorber le flux croissant de voyageurs à l'horizon 2025, a-t-il ajouté.

Il était donc nécessaire, a poursuivi Aziz Rabbah, de penser à la réalisation d'un nouvel aéroport à Marrakech, faisait savoir qu'une étude visant à identifier l'emplacement des sites éventuels de ce nouvel aéroport a été réalisée.

Le ministre a souligné que cette réunion de concertation avec les acteurs locaux vise à parvenir à un consensus sur la meilleure approche à adopter pour la réalisation de ce projet, dont l'objectif principal est de servir le tourisme et d'accompagner le développement de la région Marrakech-Tensift-Al Haouz qui connait la réalisation de plusieurs projets structurants importants.

«Nous proposons ce projet aux acteurs locaux pour qu'ils donnent leurs avis et qu'ils expriment leurs besoins à ce sujet afin de modifier ce qui peut être modifié», a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il a été convenu, lors de cette réunion, de mettre en place une commission sous la supervision du wali de la région Marrakech-Tensift-Al Haouz.

Cette commission, a expliqué Aziz Rabbah, aura pour mission d'approfondir les concertations entre l'ensemble des acteurs locaux pour choisir l'emplacement du site du futur aéroport de Marrakech, en perspective d'autres concertations au sujet de la conception finale de la cité aéroportuaire intégrée prévue dans le cadre de ce projet.

Aziz Rabbah a relevé aussi que cette réunion entre dans le cadre de la politique prônée par le gouvernement concernant la concertation avec les élus locaux et les autorités locales, les professionnels et l'ensemble des acteurs pour la réalisation des grands projets structurants.

S'exprimant lors de cette réunion, le wali de la région Marrakech-Tensift-Al Haouz, Abdeslam Bikrate, a souligné que le projet d'un nouvel aéroport à Marrakech est de nature à répondre aux besoins croissants de la région en matière de transport aérien, soulignant que la réalisation de cette future infrastructure aura des retombées très positives sur le développement du secteur touristique.

Lors de cette réunion, un exposé a été présenté sur le Plan national des aéroports à l'horizon 2035 axé notamment sur la poursuite du développement des aéroports pour accompagner l'évolution du trafic aérien, l'intégration de ces infrastructures dans leur environnement urbain et la réalisation de nouveaux aéroports.

Selon ce document, le volume annuel du trafic de passagers à l'aéroport de Marrakech-Ménara, situé uniquement à 3,5 km du centre ville, devrait atteindre 14,37 millions de passagers à l'horizon 2030, au moment où l'extension urbanistique autour de cette infrastructure constitue un obstacle devant son développement.

La même source indique qu'une étude technique a été réalisée pour la recherche de l'emplacement du site du futur aéroport de Marrakech, dans la perspective de réaliser des études détaillées sur le site qui sera choisi.

L'opération de recherche effectuée sur un périmètre de 30 Km autour de Marrakech a débouché sur l'identification de plusieurs sites éventuels, dont deux, situés dans les communes de Sidi Zouine et de Sidi Bouatmane, pourraient abriter le futur aéroport de la cité ocre.

D'un coût estimatif de 4,3 milliards de DH, le futur aéroport de Marrakech devrait disposer d'une piste de 3.500 mètres de longueur et de 60 mètres de largeur, d'une aérogare d'une capacité annuelle de 10 millions de passagers et de plusieurs structures annexes.