العربيةFrançais

Marrakech

Marrakech : les nouveaux complexes de proximité (l’économiste du 25 juillet 2013)

artspopulaires

Dans la rubrique environnement, la mairie de Marrakech a lancé un large programme pour l’aménagement de l’espace Ghabat Chabbab, tout près de la Ménara.

Une vaste oliveraie en plein cœur de la ville, trop longtemps laissée à l’abandon.

Cette grande avenue Prince Moulay Rachid, qui relie la place Bab Jdid aux jardins de la Ménara n’en finit pas de voir fleurir de grands hôtels, à proximité.

El Andalous, l’établissement Es Saadi ou le Four Seasons composent ce quartier hautement touristique, en bordure de l’Hivernage. Les autorités ont donc bien compris l’obligation d’un total réaménagement de la zone. Ces hectares d’oliveraie sont ainsi petit à petit utilisés pour accueillir stades et complexes sportifs dédiés principalement à la jeunesse. C’est ainsi qu’un parc sportif, Moulay El Hassan, y a été implanté. C’est une structure sportive et de détente de deux hectares, destinée à encourager la pratique du sport de proximité. Elles ont été pensées dans le cadre du programme Urban foot (des aires de foot couvertes de gazon synthétique et éclairées).  Créé en 2005, l’Urban Foot a conquis le pays, mais aussi le monde, et compte aujourd’hui plus de 25 millions d’adeptes.  Avec un maximum de dix joueurs sur le terrain, le jeu se pratique à 5 contre 5, dans des structures de proximité haut de gamme, couvertes ou en plein air, sur du gazon naturel ou synthétique.  A Marrakech, le complexe est destiné aux associations de la ville. Chacune d’entre elles doit faire une demande à la ville pour figurer sur le planning, et ainsi bénéficier de créneaux horaires, suivant son activité et le terrain voulu. Une jeune association sportive de football, implantée à Massira 1, a par exemple obtenu l’usage d’un terrain deux heures par semaine. Pas suffisant pour son responsable, qui est malgré tout bien heureux de pouvoir y amener les enfants de son quartier. Même si pour l’heure, les structures en dur, vestiaires et sanitaires, ne sont pas au programme, jouer sur des terrains clôturés, en gazon synthétique, est déjà une aubaine. Le complexe sportif a ouvert ses portes un mois après son inauguration, le 17 juin 2013. Avec les grosses chaleurs estivales, la journée se fait calme. C’est en soirée que les sportifs investissent le lieu. Les membres d’associations sportives se succèdent sur les terrains, omnisports, basket, foot et mini-foot. Les autres espaces, comme le parcours de santé pour le footing, les terrains de pétanque et les tables d’échecs, appréciées des amateurs, sont, quant à eux, disponibles à tous et ouverts au public. Sportifs professionnels ou d’un jour côtoient la population qui devrait rapidement investir les espaces verts et de détente, particulièrement pendant la période de Ramadan.

 

 

De notre correspondante,
Stéphanie JACOB