العربيةFrançais

Marrakech

L’approche juridique une thématique d’un cycle de formation à la ville de Marrakech

mun_menaraEncadré par l’UNICEF, et en partenariat avec la Commune Urbaine de Marrakech, la ville de Marrakech abrite un cycle de formation sur « l’approche juridique » au profit des cadres communaux, des cadres associatifs et les représentant des services extérieurs ayant un intérêt aux droits des hommes aux champs sociaux les questions de la femmes et de l’enfant.

 

Ce cycle de formation, entre dans le cadre du projet «Ville sûre et amies de tous» il sera supervisé par monsieur Abdelhakim Yassif expert en matière du développement et directeur des programmes à l’Unicef à Rabat, au coté de monsieur Abdelghani Ouchen cadre des études stratégiques et chef de division de l’Environnement et l’Habita Insalubre Commune Urbaine de Marrakech.

Ce projet est une expérience universelle parrainée par trois agences des nations unies, en partenariat avec la direction générale des collectivités locales et la ville de Marrakech qui a été choisie parmi huit villes internationales pour abriter ce projet tout au long de la période 2012/2016.

Dans ce sens, monsieur YISSIF a déclaré lors de l’ouverture des travaux de ce cycle que l’un des objectifs de cette session est le renforcement des capacités et les connaissances, le partage des expériences et du savoir faire, en plus du renforcement des relations de coopération et de partenariat et la coordination entre les divers intervenants et les acteurs en la matière, et ce pour plus de gouvernance territoriale.

Ce ci dit, les thèmes de ce cycle porteront sur l’application des lois des droits de l’Homme, la détections d’une séries de points négatifs qui affectent le développement et les relations sociales tels la violence le harcèlement, le vagabondage et l’exclusion que se soit pour la femme ou l’enfant et aussi les personnes handicapés et les catégories vulnérables ….. tout ce ci dans un cadre d’une approche juridique et sociale au lieu de l’approche de charité et de bienfaisance ou sécuritaire.

Rappelant que malgré que ce cycle soit une continuité de plusieurs ateliers à caractère connectif, il aspire à instaurer le comité de coordination pour accompagner l’activation et la mise en œuvre du programme des villes sûres et amies à tous.